Date:
2016 December 9 15:00
Type:
Roundtable
Duration:
50 min
Room:
Ventejol (Iéna) [fr/en/es]
Langues :
français / anglais / espagnol
Track:
Public innovation

Attachments:

À partir de l’expérience du Débat Citoyen Planétaire sur le climat et l'énergie (2015), les intervenants réfléchiront aux meilleurs dispositifs participatifs à mettre en place pour permettre aux citoyens de s’impliquer dans la mise en œuvre des engagements pris par leurs gouvernements. Dans ce cadre, sera aussi lancé un réseau international des acteurs de la participation « l’Esprit d’Aarhus » permettant de recueillir et de disséminer les bonnes pratiques de démocratie participative à travers le monde.

The speakers will analyze the World Wide Views on Climate and Energy (2015) and seek to identify which participatory methods allow citizens to actively engage in the implementation of the commitments made by their governments. On this occasion, we shall launch an international network of actors “the Spirit of Aarhus” in order to collect and disseminate the best practices of participatory democracy around the world.


Le 6 juin 2015, 97 débats organisés dans 76 pays ont rassemblé 10 000 citoyens : la plus grande consultation citoyenne jamais réalisée. Le Débat Citoyen Planétaire sur le climat et l’énergie a permis de rendre l’information sur le changement climatique accessible à tous, renforçant ainsi le sentiment des citoyens d’appartenir à une communauté mondiale. Il s’agissait de recueillir l’avis de citoyens éclairés et de porter leur parole pendant les négociations de la COP21. Que nous ont-ils dit ? 71% d’entre eux considèrent que les Nations Unies n’ont pas encore fait assez pour lutter contre le changement climatique. 97% demandent à ce que des processus comme le Débat Citoyen Planétaire soient engagés pour traiter d’autres sujets ou des sujets similaires. L’Accord de Paris affirme « l’importance de l’éducation, de la formation, de la sensibilisation, de la participation du public, de l’accès de la population à l’information et de la coopération à tous les niveaux ». Qu’avons-nous fait depuis sa signature pour mettre en œuvre ces principes ? Comment pourrait-on mieux associer les citoyens au respect des engagements pris par les gouvernements ? En renforçant l’échange de bonnes pratiques entre les acteurs de la participation, avec le lancement du réseau « l’Esprit d’Aarhus », nous pourrions faciliter la mise en œuvre de dispositifs comme le Débat Citoyen Planétaire qui visent à donner la parole aux citoyens. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du projet

On June 6th 2015 took place the world’s largest citizen consultation ever: 97 debates were organized in 76 countries, gathering 10,000 citizens across the world. The World Wide Views on Climate and Energy made the information on climate change comprehensible by all and strengthened the citizens’ feeling of belonging to a global community. Our goal was to gather the opinions of enlightened citizens and disseminate them to the negotiators of COP21. What did we learn from them? 71% consider that the United Nations have not done enough to fight climate change. 97% demand the expansion of processes such as the World Wide Views to deal with other or similar subjects. The Paris Agreement asserts “the importance of education, training, public awareness, public participation, public access to information and cooperation at all levels.” Since its signature, what have we done to enforce these principles? How could we involve citizens more actively in making governments respect the engagements made in Paris? Launching the “Spirit of Aarhus” network would tighten the exchange of best practices among actors: we could more easily organize citizen consultations such as the World Wide Views that seek to give citizens the opportunity to speak out.

Click here to learn more about this project

Speakers

Christian Leyrit (Commission nationale du débat public), Tanja Aitamurto (Stanford University), Jaeho Eun (Korean Institute of Public Administration), Dominique Ollivier (Office de consultation publique de Montréal), Tiago Peixoto (World Bank)

by Commission nationale du débat public

Créée en 1995 par la "loi Barnier" qui instaure le débat public, la Commission nationale du débat public est devenue en 2002 une autorité administrative indépendante. Sa mission est d'informer les citoyens et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte dans le processus de décision des grands projets d'aménagement et d'équipement d'intérêt national. "Vous donner la parole et la faire entendre."

Set up in 1995 under the "Barnier" law establishing public debate, the National Commission for Public Debate became an independent administrative authority in 2002. It is responsible for informing the general public and ensuring that their views are taken into account throughout the decision-making process for major planning projects and amenities in the national interest. "Giving you a voice and making it heard."

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la CNDP

Logocndp

Wwvcitoyens logo %281%29